Rechercher
  • Katarina Winslow

Le sperme et l’ovule

Dernière mise à jour : 18 nov. 2021

Katarina Winslow, Guérisseuse intuitive

offre une réflexion sur notre conception


Publié dans togethermag.eu Novembre 2017


Imaginez zoomer sur les fondamentaux de la vie à travers une loupe. Imaginez zoomer sur l’essence de la vie et la vraie nature de notre conditionnement biologique pour mieux comprendre l’humanité.

Qui sommes-nous en tant qu’hommes et en tant que femmes ? Qu’est-ce qui nous rend différents les uns des autres ? L’âme de notre vraie nature se trouve-t-elle dans la conception de la vie, dans le sperme et dans l’ovule ? Est-il possible de littéralement zoomer sur le principe du masculin et du féminin et de soulever ainsi l’humanité vers un terrain plus élevé ?

Je crois que oui. Il n’est pas nécessaire d’être un biologiste pour savoir que le spermatozoïde a besoin de lutter, d’arriver le plus vite et de maintenir sa propre vie afin d’en créer une nouvelle. Il le fait cependant, à la fois en coopération et en concurrence avec ses semblables pour être en mesure d’atteindre son objectif.

Alors que l’ovule n’a rien à faire, mis à part attirer le sperme quand il est assez proche. Le sperme, lui, doit atteindre son but ultime. Mais il a tendance à le perdre de vue et à vouloir s’échapper. L’œuf attend patiemment en sachant qu’il a ce qu’il faut pour nourrir la vie. Il est la paix et l’immobilité jusqu’à ce qu’il ait besoin d’agir et de capturer le spermatozoïde qu’il choisit en le collant à lui.

Cela ne semble-t-il pas étrangement très humain et proche du scénario réel des relations ?

Le chaos et le déséquilibre que nous voyons dans le monde d’aujourd’hui proviennent de la mentalité du sperme de se battre et de rivaliser avec les autres jusqu’au sommet. Savons-nous que le vrai problème n’est pas sa tendance à lutter pour atteindre son objectif, mais plutôt que sans directives féminines il se perd. Quand l’ovule ne s’aligne pas avec le plan original du sperme, il s’égare et s’auto détruit. Au lieu de féconder l’oeuf et de faire partie du processus de la vie, il meurt. Et si aucun spermatozoïde n’est guidé, sélectionné et attiré, alors aucune vie n’est créée et tous les éléments deviennent inutiles.

Dans l’ensemble, alors, notre but initial n'est pas atteignable, le spermatozoïde est perdu, et l’ovule ne parvient pas à créer la vie ?

Le voyage du sperme vers le sommet nous a tous conditionnés en déterminant comment nous devons nous comporter pour survivre dans ce monde. Mais n’est-ce pas aussi le fait que l’ovule n’attire pas le sperme vers lui qui nous a menés là où nous sommes aujourd’hui ?

Nous avons tous en nous des énergies féminines et masculines. Après tout, nous sommes le résultat d’un spermatozoïde et d’un ovule rassemblés. Nous sommes de plus en plus conscients de la nécessité de nourrir les deux parties de nous-mêmes pour trouver la paix intérieur. Intuitivement, nous savons où se trouvent le progrès de l’évolution et la paix, en unifiant les principes masculin et féminin en nous. La réponse simple est que l’intuition sait et que ça se déroule selon le plan de la vie. Ironiquement, tout comme les femmes ont développé leur masculinité en compétition dans le monde des affaires, les hommes se sont retrouvés à développer leur féminité à travers le calme et la pleine conscience.

J’ai parlé à mon ex-mari de l’idée de l’ovule et du sperme et de leur plan initial et il m’a répondu : « Oui, mais c’est de votre faute si vous n’avez pas organisé le bal de fin d’année ». Il a soulevé un bon point et je suis prête à voir qu’il y a toujours deux côtés à la médaille. La vérité est que ce n’est la faute de personne et de tout le monde. Quoi qu’il en soit, nous ne pouvons pas nous permettre de perdre du temps à se demander à qui est la faute. Nous avons juste besoin de travailler ensemble pour renverser nos erreurs. Tout comme les hommes doivent revenir au plan initial et nous, en tant que femmes, nous devons fournir l’itinéraire du retour avec plus de clarté. Les femmes doivent élever la voix de la compassion et des soins pour que l’homme puisse remettre sa boussole sur la bonne voie.

Avec plus de clarté, nous trouvons des solutions. Une fois que nous comprenons que lorsque le sperme n’atteint pas son but, il se détruit lui-même, nous trouvons une explication pour le chaos et la destruction dans le monde.

Ensuite, nous pouvons également comprendre que le remède est pour nous les femmes d’allumer le phare en démontrant l’idée originale de la vie, avec maternité et soin.

Il n’y a rien de mal avec le sperme en soi et sa lutte mais le problème est qu’il a oublié que son but est de créer la vie et non de la détruire. Comprendre cela apporte de la clarté à l’humanité et à ses luttes. Notre objectif authentique et naturel étant perdu, nous avons créé le chaos et la destruction au lieu de la vie. Nous avons perdu la notion de la vie.

Nous vivons dans une période chaotique et transformatrice dans l’histoire de l’humanité, et nous devons tous aller au fond des choses pour accepter le changement que nous voulons voir, et qui s’en vient. Et peut-être nous demander, est-ce vraiment le « cerveau » du sperme qui a tout gâché ? Ou est-ce l’ignorance du « cœur » de l’œuf ? Le féminin et le masculin détiennent la moitié de l’humanité chacun, donc nous détenons la moitié de la solution chacun. Il n’y a pas d’homme sans mère. Il n’y a pas de femme sans père.

En fait, le « cerveau » du sperme est une énergie vitale qui vise à cibler le « cœur » de l’ovule. Cerveau et cœur ensemble, la caractéristique plus masculine de la pensée est destinée à fusionner avec la caractéristique plus féminine du sentiment pour créer la vie.

En y regardant de plus près, nous voyons que les hommes et les femmes doivent adopter la même philosophie pour que notre espèce évolue et ne se détruise pas. Nous devons adopter la même idée originale, l’idée originale de la vie. La vie connaît la vie.

Alors que le sperme nage le long de son objectif de créer la vie, sa cible a besoin d’être nourrie et de soins. Sinon, il rate la cible. Nourrir notre planète, se nourrir les uns les autres, nourrir les énergies masculines et féminines qui résident profondément en chacun de nous. La cible doit être remise en question. Nous savons déjà pourquoi le sperme rivalise et tire, cela fait partie de l’essence de la vie.

La vraie question est : sur quoi tire-t-il ?

Nous sommes tous dans le même bateau.

#Sperme #Ovule #Conception #Masculinité #Femininité #Ensemble #Humanité


https://www.champaca.be/therapeutes/katarina-winslow/

0 commentaire

Posts récents

Voir tout