Rechercher
  • Katarina Winslow

Dépasser le mythe

Katarina Winslow, guérisseuse intuitive réfléchit sur le mythe d’UN héros


Publié dans togethermag.eu Mai 2021


Il serait juste de dire que nous avons tous, à un moment ou un autre, été convaincus par la fiction où nous découvrons ce concept d’UN héros, sauveur du monde. Seulement pour abandonner tout aussi rapidement l’idée que ce pourrait bien être nous. Bien qu’exaltant, il semblerait pompeux, voir irréel et hors de portée pour vous de jouer le rôle principal dans le conte de fée de notre conditionnement.

En ces temps de tremblement de terre où nous en venons à secouer nos croyances jusqu’au fond, j’aimerais réfléchir à l’ancienne image d’UN héros, ou d’UNE héroïne. Alors que d’autres vérités émergent sur ce qu’il se passe dans les coulisses, nous en venons à comprendre qu’il n’a jamais été question d’un homme ou d’une femme ni pour détruire ni pour sauver ce monde. En quoi cette croyance nous a-t-elle impactée psychologiquement et collectivement? N’est-ce pas quelque chose qui mérite d’être remis en question? Et si le récit bien connu d’un mauvais et d’un bon individu nous avait empêchés de dire notre vérité? Est-ce que le mythe d’un seul et unique héros est si profondément ancré dans nos esprits que nous n’essayons même pas de faire le premier pas pour participer au changement d’un nouveau paradigme?

Nous sommes à l’aube du moment où nous comprendrons finalement que le système dans lequel nous vivons a été coloré et influencé par des croyances bien au-delà de l’imagination la plus folle de quiconque. Pour nous inculquer l’idée qu’UN héros sauvera le monde et nous sauvera, il a construit un mur devant notre propre pouvoir personnel et collectif. Poussant plus loin, il nous a fait croire subtilement que l’héroïsme est le travail d’un seul homme ou d’une seule femme, nous faisant penser que nous devrons, si nous voulons que le monde change, assumer le rôle du protagoniste et être prêts à être seuls dans ce monde si nous voulons lever nos voix. Mais honnêtement, qui veut être un héros où une heroine si c’est ce qui est en jeu ? Être seul face au monde ne semble pas être un siège très confortable à occuper. Où est la gloire à être solitaire quand la vie humaine est faite de liens et de communions ? Nous sommes des créatures de groupe qui prospèrent et survivent grâce aux relations, à la communication et au contact avec les autres.

Et puis, on nous a fait croire que la chose la plus honorable, le summum de tout cela, c’est d’être un héros, seul. Voyez-vous l’ironie ? Le mythe s’est déjà défait dans sa propre construction. La position idéale à tenir est contre toute véritable inclination humaine. Personne ne veut être seul au sommet s’il suit son cœur et son âme. Parce que personne ne veut être déconnecté de ses semblables quand c’est dans la parenté que le bonheur se trouve. Quand vous réalisez que vous êtes une vague dans la conscience collective et que vous découvrez également que vous êtes l’océan, vous n’avez plus aucun désir d’être la plus haute vague du monde, ou de l’univers entier d’ailleurs. Vous voulez seulement être libre de sentir l’océan en vous et autour de vous tout en appréciant et en célébrant la mer qui se trouve dans vos compagnons d’âme sur le voyage appelé la vie.

La croyance en un héros unique a créé un fossé énorme entre nous, nous empêchant d’unir nos forces et renforçant notre intégrité collective dans notre quête de vérité et d’honneur. Au-delà de tout, ça nous a séparés de la réalité, qui est, que nous avons tous besoin les uns des autres. Votre contribution est jugée inutile si vous n’êtes pas le héros représenté dans le vieux mythe. Cependant, si vous n’êtes pas prêts à vous opposer à l’ensemble du système, il ne sert à rien de prendre la parole. C’est le moment idéal pour aller au-delà du vieux mythe et « purifier » nos esprits, nos âmes et nos cœurs de toute croyance de ce genre. Parce que peu importe la puissance du système, il existe de nombreuses croyances pour le soutenir et nous avons tous assimilé certaines idées qui ne sont pas dans notre intérêt ni dans celui de l’humanité. D’une certaine façon, on pourrait dire que nos pensées colorent notre monde, et que nous sommes maintenant sur le point de voir de plus en plus de gens se déplacer vers une autre palette de couleurs. Dans cette nouvelle graduation des couleurs, nous devons comprendre ce qui nous a fait aller depuis le début des temps avec le statut quo, et reconnaître que le mythe d’un héros a été un facteur important pour garder le monde tel qu’il est pendant beaucoup trop longtemps.

La vérité est que nous sommes tous dans le même bateau et que la vieille croyance épuisante qu’une personne viendra nous sauver doit disparaître. C’est maintenant qu’il nous faut oublier notre ancienne vision du monde et accueillir la nouvelle, l’untethered, et la catharsis de l’humanité. Lorsque le monde tremble, secouez vos convictions puis venez vous rafraîchir et vous inspirer pour contribuer avec vos dons uniques à ce monde. Pour ce faire, nous devons abandonner les mythes qui nous gouvernent au niveau de nos subconscients.

C’est le moment idéal pour se lever et réaliser qu’il n’y a pas un seul héros ou une seule héroïne, mais que nous sommes tous des héros et des héroïnes pour l’éveil mondial, et c’est ainsi que cela devrait être parce que nous sommes une seule humanité ici pour nous connecter. Le changement épique de la conscience humaine est à peu près cela; les contributions de tous à un monde plus naturel, plus sain et plus beau. Combien d’entre nous n’ont pas gardé nos pensées pour nous-mêmes et nos cœurs sur la banquette arrière de ce qui est juste, authentique et honnête juste parce que le monde est comme il est ? Et qu’il est au-delà de notre pouvoir de faire quelque chose à ce sujet car nous ne sommes pas le héros ou l’héroïne d’une saga.

Sachez que les vents ont changé et que le simple fait d’énoncer votre vérité est un cadeau pour ce monde. Nous sommes tous des microcosmos appartenants aux macrocosmos. Le temps de la concurrence, des mensonges et de la manipulation s’estompe et avec cela, nous devons aussi démanteler les mythes. Le mythe voulant qu’un héros sauve le monde devrait cesser d’exister car nous devenons tous collectivement le héros de nos propres vies et les héros du monde qui nous entoure. Répandons individuellement des cercles d’actes héroïques sur l’océan de l’esprit collectif. Ne vous arrêtez pas au mythe; au lieu de cela, commencez à laisser votre contribution élever l’humanité à un nouveau niveau de vie. Emportons notre esprit au-delà de l’histoire d’un héros. Prenons notre esprit au-delà des anciennes sagas d’un monde imparfait. Nous sommes tous des héros et des héroïnes dans la quête d’une nouvelle humanité. Développez votre cœur sur base de l’idée que vous en faites partie. Ressuscitons des cendres de l’obsolète en participant à changer le monde pour le mieux. Embrassons un autre mythe, la saga de vous et moi et de votre voisin main dans la main étant les personnages principaux et les héros et héroïnes du monde que nous voulons voir. Ne le faisons pas seuls mais ensemble, collectivement, avec enthousiasme et stoïquement. C’est le moment pour nous d’être des héros et des héroïnes pour nous-mêmes et pour ce monde.

Allons au-delà du mythe.

Ensemble.

https://www.champaca.be/therapeutes/katarina-winslow/

0 commentaire

Posts récents

Voir tout